Imprimer

Pessac-Léognan

PESSAC-LEOGNAN – Découverte Coquillas et Fieuzal

 

bandeau Pessac-Leognan 

 

Aujourd’hui, retour au pays. On joue à domicile avec une séance Pessac-Léognan présentée par David Poingt... 

PESSAC-LEOGNAN – Découverte Coquillas et Fieuzal

 

bandeau Pessac-Leognan

 

 

Aujourd’hui, retour au pays. On joue à domicile avec une séance Pessac-Léognan présentée par David Poingt. Le but : consolider des connaissances souvent fragilisées par le manque de pratique. Alors au menu, un blanc, et deux rouges représentatifs du vignoble qui nous entoure.

Pessac-Léognan, c’est d’abord une jeune AOC reconnue, seulement, depuis 1987. Avant cette date, ce terroir était compris dans l’emprise des graves. Son aire de production se trouve immédiatement au Sud de Bordeaux.

 

AOC Pessac-Léognan


Pessac - Logo Pessac Lognan

Le Pessac-Léognan (zone rose sur la carte) est un vin français d'appellation d'origine contrôlée produit autour de Pessac et de Léognan dans le vignoble des Graves (carte ci-dessous), une des subdivisions du vignoble de Bordeaux.



Pessac - Carte des graves virelade.frLe château Haut-Brion, seul premier cru classé de 1855 non issu du Médoc, est aujourd’hui le chef de file des 68 châteaux et domaines.

Du fait de sa situation autour de la ville de Bordeaux, le vignoble de l’appellation fut très diminué au cours des cent dernières années par une urbanisation qui l’oblige à une lutte de tous les jours pour préserver ses terroirs de haute valeur viticole.

L’AOC Pessac-Léognan a depuis quinze ans, grâce au dynamisme de ses producteurs, étendu sa surface cultivée de 500 hectares en 1975 à 1 600 hectares aujourd’hui.

L'appellation s'étend sur dix communes : Cadaujac, Canéjan, Gradignan, Léognan, Martillac, Mérignac, Pessac, Saint-Médard-d'Eyrans, Talence et Villenave-d'Ornon.

Carte : www.virelade.fr

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pessac-l%C3%A9ognan et http://pessac-leognan.com/accueil.php?p=appellation0


Les cépages

 

Les cépages cultivés sur le terroir de cette AOC sont ceux couramment rencontrés dans le Bordelais :

- Vin Pessac-Léognan rouge : cabernet sauvignon principalement, merlot et cabernet franc.

- Vin Pessac-Léognan blanc : sauvignon parfois associé au sémillon.

 

Identité de l'AOC


Désignation

Graves

Appellation

AOC-AOP Pessac-Léognan depuis 1987

Région parente

vignoble de Bordeaux

Sous-région

vignoble des Graves

Climat

océanique

Sol

graves (grosses particules genre gravier fluviatile et sable)

Superficie plantée

1610 hectares

Cépages dominants

cabernet sauvignon, merlot , cabernet franc , sauvignon  et sémillon

Vins produits

80 % rouges et 20 % blancs

Production

71145 hectolitres en 2009

Pieds à l'hectare

6500 pieds par hectare

Rendement moyen

maximum 54 à 60 hectolitres par hectare


Un sous sol parfait


Un sol rare et si pauvre que seuls y poussent la vigne ou les pins...

Pessac - Carte des sols pessac-leognan.comLes Graves de Pessac-Léognan reposent sur un sous-sol d’argile, de sable, d’alios (un grès typique des Landes de Gascogne), de calcaire et de faluns (dépôts d'origine marine du Cénozoïque, formés de coquilles parfois pulvérisées, parfois entières).

Pessac - Carte des sols Lgende pessac-leognan.com













Carte : www.pessac-leognan.com


Les graves sont témoins des cours anciens de la Garonne, mis en place depuis la fin de l’ère tertiaire,Pessac - Les graves pessac-leognan.com puis durant le quaternaire au fur et à mesure que passaient les épisodes glaciaires.

Ces Graves, composées de graviers, de galets roulés par les eaux, ont une épaisseur variant d’une vingtaine de centimètres à 3 mètres et plus : une variété exceptionnelle avec des quartz et quartzistes ocres, blancs, rouges et roses, des jaspes, agatoïdes, silex et lydiennes... savant mélange harmonieux et chatoyant.

La diversité des terroirs vient ensuite des différences de recouvrement des terrains : sables, limon, argile, etc.

Source : http://www.chateau-de-france.com - Photo : www.pessac-leognan.com

 

La dégustation


La dégustation commence d'abord par un Pessac-Léognan blanc (Château Coquillas 2009), et se poursuit avec deux rouges d'années différentes (Château de Fieuzal 2007, puis 1999).


Château Coquillas – Pessac-Léognan Blanc 2009 –
Région : BORDELAIS– Appellation : AOC PESSAC-LEOGNAN

 

Château Coquillas est le second vin du Château de France. Nous n'en avons pas la description, alors, voici celle du premier vin blanc du domaine.

 

Pessac - Chateau de France vins-et-tourisme-en-france.frLe Château de France est un Grand Vin de Graves produit à partir d’un encépagement réparti entre 70% de Sauvignon et 30% de Sémillon. Sa vinification, supervisée par le célèbre œnologue-conseil Michel Rolland, débute par une fermentation alcoolique de 7 à 10 jours sous température contrôlée dans 50% de barriques de bois neuf et 50% de barriques d’un vin. L’élevage est réalisé pendant 8 à 9 mois en barriques, avec un bâtonnage périodique. Un collage et une filtration sont effectués avant la mise en bouteilles.

 

Depuis la reconstitution du vignoble en 1985 et la rénovation des chais conduites par la famille Thomassin, les vins blancs se sont considérablement améliorés et affinés, le boisé mieux intégré augmentant la capacité de vieillissement. En trente ans, la qualité des vins a rejoint les honnêtes crus classés, ce qui est une belle performance.

 

Les millésimes les plus récents sont au niveau des grands vins de Graves. Le Château de France a une robe dorée pâle avec des reflets verts, son nez dévoile des notes de pêche, de miel et d’agrumes. Sa bouche est ample, souple et finement boisée, associant des saveurs de miel et d’épices.

Source : http://avis-vin.lefigaro.fr


Pessac - Coquillas 2009 dgustNotes de dégustation

 

ŒIL : une robe dorée pâle avec des reflets verts.

NEZ : son nez dévoile des notes de pêche, de miel et d’agrumes. Nez très plaisant sur le fruit blanc, les agrumes et une touche d'exotisme (ananas, pamplemousse).

BOUCHE : Sa bouche est ample, souple et finement boisée, associant des saveurs de miel et d’épices. suave au boisé fondu et très fin, livrant des arômes délicieux de fruits blancs (prune), remarquable persistance délicatement citronnée et poivrée...

ALLIANCES PROPOSÉES : terrine de campagne, rôti de veau aux olives noires, aubergines farcies, vieux cantal, maroilles ou des nems légèrement parfumés au curry


Notre avis : ce Pessac-Léognan blanc 2009 a une robe dorée, pâle avec des reflets verts. Le nez développe des senteurs de miel et d'agrumes. Puis viennent les fleurs blanches, les fruits blancs et l'ananas. La minéralité propre au terroir transparaît. En bouche, il n'est pas franchement sec. Léger boisé, citron et fruits blancs s'expriment. On remarque une persistance citronnée et poivrée.


Pessac - Cpage sauvignon Domaine Tarnaislescepages.free.frLe Sauvignon

Le sauvignon est connu depuis des siècles : il est formellement identifié dans le vignoble des Graves en 1736, et à Pouilly-sur-Loire.

Longtemps, ses inconvénients ont nui à sa culture : sensibilité au millerandage (défaut de maturation de la vigne aboutissant à un avortement partiel des raisins) et à l'oïdium, difficulté à récolter (grappe sans pédoncule, collée au sarment), arômes spéciaux.

Depuis les années 60, les progrès de la viticulture, l'usage de la vendange mécanique et un engouement pour les vins blancs secs aromatiques ont encouragé les plantations. À Bordeaux, il est en passe de ravir la première place au sémillon et dans le vignoble du Val de Loire, il progresse aussi. Cette fois-ci, ses arômes originaux ont prêché pour lui, il est très reconnaissable et intéressant en vin de pays.

En France, la culture du sauvignon s'étend sur environ 14 000 hectares, dont 6 000 dans le Sud-Ouest (notamment le Bordelais), et autant dans la vallée de la Loire. Cette surface est actuellement en progression. Dans la vallée de la Loire, il donne des vins blancs secs très parfumés (Sancerre, Pouilly-Fumé). Dans le Sauternais, lorsqu'il est associé au sémillon et à la muscadelle, le sauvignon permet l'obtention de vins blanc liquoreux. Il est également en progression constante en Languedoc pour la production de vin de cépage.

Dans le Sud-Ouest, le sauvignon fait partie de l’encépagement des appellations Bergerac, Côtes de Duras, Buzet, Côtes-du-Marmandais, Gaillac, Pacherenc du Vic-Bilh, Monbazillac, Montravel, Côtes de Gascogne et Saussignac.

Photo : http://lescepages.free.fr/
Domaine expérimental tarnais à Peyrole (Tarn)

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sauvignon

 

 

 

 

 


Le Château Coquillas

Production en année normale : de l’ordre de 8 000 bouteilles.

La cuvée la plus souple lui est réservée, il bénéficie des mêmes soins (fermentation et élevage en barriques) que le Château de France blanc.

Nez très harmonieux d’abricot confit, lychee, fruits à chair blanche et miel. Bouche joliment structurée, gras et fraîcheur se combinant avec beaucoup d’élégance, finale minérale.

Ses plats : Saint-Jacques, truite, Picodon.


Source : http://www.chateau-de-france.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Château de Fieuzal – Pessac-Léognan Rouge 2007 –
Région : BORDELAIS– Appellation : AOC PESSAC-LEOGNAN

Si les propriétaires se succèdent, ce cru – appartenant à une famille irlandaise depuis 2001 – fait preuve d'une belle régularité dont témoigne ce 2007, aussi bien noté que les deux millésimes précédents malgré des conditions météorologiques plus délicates.

Elevé en fût - Surface 62.00 ha - Production 120 000 bouteilles

Cépages :
60 % Cabernet sauvignon - 33% merlot - 4.5% cabernet franc - 2.5% petit verdot

Elevage : 12 à 14 mois de barriques


Pessac - Fieuzal 2007 dgustNotes de dégustation

 

ŒIL : sa robe est d'un beau grenat à reflets violines.

NEZ : Il éclate au bouquet, d'une complexité rare pour l'année, celui-ci n'est pas avare de parfums. Vanille, cannelle, torréfaction, fruits rouges, cuir... l'exploration de sa palette aromatique est un vrai plaisir.

BOUCHE : la mise en bouche, qui dévoile un palais souple, ample et riche à souhait. Hésitant entre l'eucalyptus et la réglisse, la finale achève de convaincre (très longue).

ALLIANCES PROPOSÉES : Cette bouteille, qui mérite quatre ou cinq ans de patience, pourra accompagner un civet de chevreuil. Gras, souple et assez original par ses notes aromatiques épicées (piment d'Espelette).

Source : www.hachette-vins.com


Notre avis : ce Pessac-Léognan rouge 2007 a une belle robe grenat à reflets violine. Le nez est complexe avec des arômes de torréfaction, café, caramel et même chocolat noir. La griotte, la vanille (un peu), la canelle et même le fruit rouge sont présents. En bouche, il est agréable mais un peu décevant, avec de l'astreingeance et la présence de cuir. Il laisse les dégustateurs un peu perplexe.

 

Le Château de Fieuzal rouge

Développé sur 70 hectares, le vignoble est planté en cabernet sauvignon, merlot, cabernet-franc et petit verdot. La propriété travaille actuellement à la replantation de quelques 5 hectares, réintroduisant les cépages malbec et petit verdot afin de rétablir la bio-diversité dans le vignoble. Les vins Pessac - Chateau de Fieuzal mcg-communication.frrouges de ce cru sont issus en majorité des parcelles situées sur les trois croupes graveleuses nommées "Fieuzal", "La Dispute" et "Ferbos" qui jouxtent le chai. La texture de ces sols et le matériel végétal associé sont tels qu’ils favorisent, sous un climat adéquat, le développement de baies de petites tailles, riches et concentrées.

Après un double tri manuel, les vinifications s’effectuent dans des cuves thermo-régulées en béton, bois et inox au ratio adapté à la vinification en rouge. L’élevage en barriques pour partie neuves varie entre 12 et 14 mois.

Photo : mcg-communication.fr

Le terroir : Le vignoble de château de Fieuzal s’étend sur 80 hectares de croupes graveleuses de l’appellation Pessac-Léognan de part et d’autre du ruisseau de l’Eau Blanche. Les sols de terre maigre sont riches de graves blanches d’origine très ancienne, qui drainent efficacement les sols et restituent la chaleur du soleil.

Les vignes, âgées de trente ans en moyenne, sont plantées à une densité de 9 000 pieds à l’hectare, et traitées selon des méthodes culturales traditionnelles, viticulture raisonnée, vendange manuelle, tri sélectif. Le vignoble est l’objet d’une gestion intra-parcellaire.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Fieuzal

 

 

Château de Fieuzal – Pessac-Léognan Rouge 1999 –
Région : BORDELAIS– Appellation : AOC PESSAC-LEOGNAN


Pessac - Fieuzal 1999 dgustNotes de dégustation

 

Nez de fruits noirs, de fumé avec un boisé bien intégré.
Bouche généreuse et douce avec des saveurs de prune et de fumé.
Finale longue et ferme avec des tannins bien fondus.

Conservation en cave - 3 à 15 ans - Température de service 16°

Harmonie des mets et des vins : escalope de foie chaud poêlée au verjus, aiguillettes de canard à la compotée d'oignons, cabillaud au vin de Xérès.

Source : http://www.chateauinternet.com



Notre avis : ce Pessac-Léognan rouge 1999 a une robe rouge orangée, tuilée, correspondant bien à son vieillissement. Le nez confirme la couleur (typicité des vieux vins). Des aromes animal, cuir et même poussière sont trouvés par les dégustateurs. Mais aussi caramel et torréfaction. C'est un vieux vin mais il a encore de l'acidité et n'est pas madérisé. On sent bien l'évolution au cours du temps.

Pessac - Logo Crus Classs de Graves pessac-leognan.com

Le Château de Fieuzal...

Le nouveau chai, installé 8 mètres, sous terre, est aujourd'hui l'un des plus modernes du vignoble bordelais

Il est irlandais, milliardaire, septuagénaire et, surtout, collectionneur passionné de peinture et d'oeuvres d'art. On aurait donc pu s'attendre à ce que, au moment de rénover les chais de son Château de Fieuzal, l'un des fleurons de Pessac-Léognan, LoPessac - Chaix de Fieuzal avis-vin.lefigaro.frchlann Quinn poursuive le concours d'architectes prestigieux entamé à Lafite Rothschild avec Ricardo Bofill, continué à Faugères avec Mario Botta, à Cos d'Estournel avec Jean-Michel Wilmotte, et à Cheval Blanc avec Christian de Portzamparc. C'eût été connaître bien mal le bonhomme. Car s'il est propriétaire du Merrion Hotel, l'un des palaces les plus raffinés de la capitale irlandaise (5 étoiles pour l'établissement d'architecture géorgienne, 2 macarons au Michelin pour Patrick Guilbaud, le chef du restaurant), s'il préside la National Gallery de Dublin, où ses donations couvrent les murs de plusieurs salles, ses cravates sont plus souvent rangées dans son armoire que nouées autour de son col. Ce refus affirmé de l'ostentation, Lochlann Quinn l'a appliqué à Château de Fieuzal, acquis en 2001 sur un coup de coeur. Lorsque Stephen Carrier, son directeur, l'eut convaincu d'investir dans de nouveaux chais pour faire progresser la qualité du vin, il ne posa qu'une seule condition : que la silhouette architecturale du château soit préservée.

Source : http://avis-vin.lefigaro.fr

 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire:
yvComment v.2.01.1
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
22
Total :
98022
Il y a 87 utilisateurs en ligne