Imprimer

Saumur Champigny

Visite des vignobles de Loire - Saumur Champigny

 

bandeau saumur 

 

Une séance pour la découverte de deux vins de Loire, un Saumur Champigny (AOC) et un Saint-Nicolas de Bourgueil... (1/2)

Visite des vignobles de Loire - Saumur Champigny

 

bandeau saumur

 

Une séance pour la découverte de deux vins de Loire, un Saumur Champigny (AOC) et un Saint-Nicolas de Bourgueil (AOC). Deux comptes rendus donc, et d'abord celui qui nous fait découvrir le Saumur Champigny.


 

L'histoire du Saumur Champigny

 

Saumur - Abbaye Fontevraud www.all-free-photos.comTout au long du moyen âge, malgré la guerre de Cent-Ans, sous l’influence des ducs d’Anjou, et en particulier du célèbre Roi René (1434-1480), la culture de la vigne connaît une large expansion.

Au XVIIe siècle, Richelieu confie à l’Abbé Breton, la mission de replanter la région en Cabernet. Il acquiert en Guyenne des plants de Cabernet Franc qu’il replante autour de l’Abbaye.

Depuis lors, ce cépage s’est fait localement appelé “Breton” (probablement du fait de la transition de ce cépage par Nantes à l’époque capitale de la Bretagne).

Photo : www.all-free-photos.com (Abbaye de Fontevraud)

La tradition du Breton restera confidentielle, réservée à quelques initiés, appréciée des vignerons du pays jusqu’à l’arrivée d’un homme exceptionnel : le Père Cristal qui, Fortune faite, acquît le Château de Parnay, au cœur de l’appellation.

A sa mort, en 1931, il avait porté la renommée de Champigny hors de nos frontières.


Saumur - Carte Saumurois www.sommelier-a-domicile.com

En pays de Loire

 

L’appellation Saumur-Champigny se distingue par un phénomène climatique et une situation géographique unique qui marquent la personnalité de ses vins.

Un des joyaux des AOC de Loire.

 

Le décret ministériel du 31 décembre 1957 accorde l’AOC Saumur Champigny aux communes : Chacé, Dampierre, Montsoreau, Parnay, Saint Cyr en Bourg, Saumur, Souzay-Champigny, Turquant et Varrains.

 

Carte : www.sommelier-a-domicile.com


Sources: www.recettes-et-terroirs.com/produit.php?id=818
www.producteurs-de-saumur-champigny.fr/histoire-du-saumur-champigny-25.php

 

 

Toujours fruités, plus ou moins tanniques, le Saumur-Champigny offre un fin bouquet de fruits rouges et noirs (framboise, cassis, groseille, parfois mûre ou cerise avec des subtilités florales de violette et d’iris.

Il peut être d’une légèreté toute aérienne comme d’une extraordinaire concentration.

Des cuvées printanières à déguster dans l’année pour le plaisir, aux cuvées de garde puissantes et charpentées, c’est le velouté de ses tanins qui distingue toujours le Saumur-Champigny.

 

Dans l’AOC (AOP) les cépages autorisés sont le Cabernet Franc, le Cabernet Sauvignon et le Pineau d’Aunis. L’appellation couvre aujourd’hui une surface d’environ 1580 ha.

 

Les cépages

Le cabernet franc (...le "Breton"...)

C'est un cépage rouge de la famille des cabernets, dont il est l'ancêtre. Il est planté sur environ 45 000 ha dans le monde dont 36 000 ha en France. Il se distingue par sa finesse aromatique, ses arômes épicés.

Le vin produit à partir du cabernet franc vieillit bien. Dans certaine région comme la Loire, il peut être cultivé en mono cépage, les vins sont appréciés jeunes et ont une belle tenue au vieillissement.

Il produit des vins moins riches en tannin que le cabernet sauvignon et d’évolution plus rapide. Ses principaux arômes sont framboise, violette, coing et épices.


Le cabernet Sauvignon

C’est le cépage principal des vins du Médoc et le plus répandu à travers le monde, donnant des vins de garde charpentés et fins. Ses principaux arômes sont fruits rouges, réglisse, vanille, violette, poivron vert, épices, cuir, pain grille, café et sous bois.


Le pineau d’Aunis (chenin noir, pineau rouge)

Il donne des vins d’un bon degré alcoolique à boire jeunes comme les vins d’Anjou, Touraine, Saumur et Crément de Loire.

 

Le grolleau

C'est un cépage d’appoint peu répandu produisant des vins légers, utilisé dans la vinification de certains mousseux d’Anjou , Saumur ou Touraine.

Sources :
www.stnicolasdebourgueil.fr/cabernet-franc-st-nicolas-de-bourgueil-vin-rouge.php?PHPSESSID=87d29a0d1fc4d7fe4355556cd1ac2c33

www.vsv.mu/content/62-les-cepages-de-vin-rouge


Dégustation du Saumur Champigny

 

Très jeune, Thierry Germain décide de quitter le domaine familial de Bordeaux pour voler de ses propres ailes. Sa passion pour les terroirs et son sens du défi le mènent jusqu’à Saumur-Champigny où il prend en main le domaine des Roches Neuves en 1993 : 22 hectares de vignes qu’il réoriente directement vers une culture bio et biodynamique.

Sources: www.lesvignesdeleo.fr/?p=842 (club d’œnologie d’Hellemmes) et www.clos-du-vin.fr/biodynamie-domaine-des-roches-neuves/ (Clos du vin)


 

Domaine des roches neuves – 2011 –
Thierry Germain
- Agriculture biologique

Région : Loire – Appellation : AOC SAUMUR CHAMPIGNY (1957)

 

 

Fin observateur de la vigne et des sols, Thierry Germain cherche à faire surgir dans chacun de ses vins les caractéristiques de l’espace et du temps par lesquelles ils sont nés. Et cela plaît ; ses vins sont de plus en plus demandés.

Son père, étonné des résultats de son fils dans ces contrées si éloignées du Bordelais, a aussitôt, lui aussi, acheté des terres en Anjou au Château de Fesles!

 A voir : http://www.rochesneuves.com/tg_2009.html un diaporame interressant sur le domaine.

 

Identité du vin

Source : fiche du producteur

Le vignoble se situe au Sud-est de Saumur sur les communes de Chaintres, de Varrains et de Saumur.

Le Domaine des roches neuves est un monocépage cabernet franc. Le sous-sol crayeux est appelé « tuffeau », alliance de terrains sablonneux et argilo calcaire qui donnent la typicité, l’élégance, et la rondeur au vin (terroir type du Saumurois).

L'âge moyen du vignoble pour produire cette cuvée et de 25 ans, avec enherbement naturel.

 

La vendange est manuelle en caissettes, avec table de trie pour la vendange avant encuvage par tapis roulant.

Fermentation est faite en cuves inox à une température de 16 à 22 degrés de façon à extraire le maximum d’arômes et de gras ; fin des fermentations à une température de 24 degrés.

La cuvaison est de 8 à 10 jours, élevage en cuves inox et cuves bois sur lies fines sans soufre pendant trois à quatre mois de façon à garder toute la fraîcheur au vin.

 

 

Saumur - Domaine des roches neuves www.vinsdecopains.com

La dégustation des pros

 

Source : http://lesamisdubonvin.forumsactifs.com/t9-degustation (Les amis du bon vin)

La robe : C'est son intensité et sa couleur qui déterminent sa richesse. Dans le vignoble, elle est d'un beau rubis foncé. L'intensité des traces formées par le vin sur les parois du verre (les jambes et les larmes) seront de bons indicateurs quant à la richesse du vin dégusté. Rouge/rubis moyen, presque limpide.

Elle est brillante, lumineuse. Elle se pare de reflets diaprés (brillant) ondoyant entre le violine et la cerise.

 

Le nez : Le premier nez, sans remuer le verre, vous permettra de déceler les arômes les plus délicats et fugitifs. Faites délicatement tourner votre vin, cette oxygénation vous permettra de faire exploser les arômes de fruits rouges, si caractéristiques du Saumur-Champigny. Recommencez à remuer votre verre, laissez reposer, vous jugerez à nouveau de l'évolution des arômes.

Beau nez de fleurs et de petits fruits rouges.

 

La bouche : Les saveurs se révèlent à trois moments. Le premier est l'attaque. Pour le second, il faut laisser le vin s'épanouir au creux de la langue ; les Saumur Champigny surprendront alors par leur velouté et leur souplesse. Enfin à la troisième étape, en avalant une gorgée, vous en apprécierez la puissance aromatique.

L’attaque est franche et droite.

Le fruité est légèrement écrasé et donne beaucoup de jus dans lequel le rouge domine mais le noir n’est pas absent.

L’acidité est présente, elle donne de l’ampleur, de la profondeur.

L’alcool, lui, se met au service de l’ensemble en induisant la verticalité.

Les tannins, eux jouent sur l’ambiguïté : ils sont juvéniles (actif) , nombreux, légèrement grenus (granuleux) et ils sont aussi friands et abordables.

La matière est dans l’attente mais présente beaucoup de charme et est abordable.

La finale est moyennement longue et joue sur les registres bergamotes et jasminées.


Notre avis: La robe est violette prononcée, couleur bigarreau avec une belle intensité de couleur. Le nez est assez délicat, un peu fermé. Le second nez est peu intense. C'est un nez d'épices douces, de fruits. En bouche, l'attaque est franche avec une légère acidité. Il est fruité mais manque un peu d'ampleur. La finale est moyennement longue. Le pain grillé se révèle au dernier nez.

 

Accords mets - vins

Charcuteries, viandes (paté de lièvre, rillettes, terrine de lapin, quiche lorraine, Chateaubriand, rôti de porc, paupiettes de veau, rognons de veau, lapin, viandes rouges bouillies, braisées, grillées, salades), fromages (Cantal, Edam, Gouda, Mimolette, Port-Salut, Reblochon, Saint-Nectaire).

Il faut éviter les poissons sauf s'ils sont grillés, et les desserts.

Le Saumur Champigny ne se boit ni trop chaud ni trop frais. Sa température idéale de dégustation se situe entre 14°C et 16°C.

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Sujet:
Commentaire:
yvComment v.2.01.1
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
57
Total :
102858
Il y a 124 utilisateurs en ligne