Retour en février de la 25e Percée du vin jaune

La 25e édition de la Percée du Vin jaune revient en hiver, le premier week-end de février 2023 à Voiteur, près de Lons-le-Saunier.

Après l’infidélité de 2022 où elle avait été décalée exceptionnellement début avril pour raison sanitaire (ce qui ne l’avait pas empêcher d’échapper au froid et même à quelques flocons de neige), la manifestation traditionnelle jurassienne a été recalée à sa date habituelle début février, le week-end du 3 au 5 (après le vote de 80 % des vignerons). Pour l’instant, pas encore de parrain ou marraine annoncé(e) après que Jean-Luc Reichmann a du renoncer à sa participation pour cause de tournage à la même date. « Mais il nous est déjà arrivé de trouver quelques jours avant la Percée », avoue le président de l’édition 2023, Bastien Baud qui se souvient même de l’édition 2016 où pour la première fois, faute de parrainage, le public avait été « intronisé ». Pour février prochain, il n’est pas inquiet avec deux-trois noms en réserve qui n’ont pas été divulgués en attendant confirmation.

Plutôt Voiteur-Le Vernois

La Percée a déjà eu lieu deux fois à Voiteur, la première fois en 1999 sous la présidence du père de Bastien, Alain Baud, et en 2013. Le jeune président de la Percée a repris en 2016 le domaine familial avec sa soeur Clémentine, le premier à la vigne et en cave, la seconde au commerce et à la gestion du domaine rebaptisé Baud-Génération 9. Leurs vignes, comme celles de la demi-douzaine de vignerons de la commune du Vernois sont en fait situées en appellation Côtes-du-Jura sur Voiteur qui compte également 2-3 caves indépendantes et une coopérative (la Fruitière Viticole de Voiteur avec une soixantaine d’adhérents sur 75 ha). « Nous avons l’avantage d’être un village historique plein de charme au pied du célèbre Château Chalon, à seulement 7 km de Lons-le-Saunier et avec une gare TER, celle de Domblans, à moins d’1 km de la Percée, annonce fièrement Bastien Baud. Nous bénéficions également d’un beau patrimoine culturel avec des maisons vigneronnes, des caves voutées et souterraines ».


©F. Hermine

Restauration maison

La manifestation sera toujours limitée à 25 000 visiteurs qui doivent réserver leur entrée sur internet « mais le site web percee-du-vin-jaune.com vient d’être complètement modernisé », précise Olivier Badoureaux, directeur de l’interprofession des vins du Jura (CIVJ). Le site de réservation est en effet plus lumineux et facile d’utilisation avec en prime l’explication du vin jaune et deux recettes (risotto de grenouilles et fricassée de volaille de Bresse). Au vu du succès de la soirée prestige donnant un accès privilégié aux vignerons le vendredi soir autour de quelques plats, elle a été reconduite pour cette édition. Le menu ne sera plus concocté par des MOF (Meilleur Ouvrier de France) mais fait « maison » avec des saucisses de Morteau cuites dans l’alambic de la distillerie de Domblans qui arriveront dans les caveaux en bacs isothermes, en partenariat avec le GPPR (Gastronomie et Promotion des Produits Régionaux). Elles seront accompagnées de la traditionnelle soupe de pois cassés et d’un dessert aux raisins. La formule pourra accueillir 16 personnes sur trois créneaux horaires dans une trentaine de caveaux à réserver directement sur le site, les premiers inscrits seront les premiers servis.

Le périmètre de la prochaine Percée a par ailleurs été été recentré pour éviter qu’il n’y ait trop d’écarts entre les caveaux comme cela a pu être le cas, notamment en avril dernier à Cramans. Autre nouveauté, deux jeunes barmen viendront proposer 4 à 5 recettes de cocktails à base de vin jaune, marc ou macvin lors d’une séance quotidienne sous chapiteau. « Ils ont eu carte blanche avec comme seule consigne d’utiliser des ingrédients que tout le monde peut trouver », précise Olivier Badoureaux. On attend les recettes avec impatience sur le site.

Cet article Retour en février de la 25e Percée du vin jaune est apparu en premier sur Terre de Vins.