Nom d’un Hobbit, voici le vin du Seigneur des Anneaux

Après les séries « Game of Thrones » et « Peaky Blinders », les vignobles Bardet s’emparent des romans de J.R.R. Tolkien (« Le Seigneur des Anneaux », « Bilbo le Hobbit ») pour produire trois cuvées inspirées de différents lieux de la Terre du Milieu.

Si vous êtes fan d’heroic fantasy, carrément geek ou seulement amateur de la saga du « Seigneur des Anneaux », voici une bonne nouvelle : vous allez bientôt pouvoir goûter les vins officiels de la Terre du Milieu. Bien que ce monde imaginaire soit l’œuvre du romancier anglais J.R.R. Tolkien, ce sont des vignerons français qui ont eu l’idée de produire ces nectars directement inspirés des lieux inventés par l’auteur : les vignobles Bardet à Saint-Émilion. Il ne s’agit pas d’un coup d’essai pour les audacieux Thibault et Paul-Arthur Bardet, qui incarnent la nouvelle génération aux commandes des vignobles familiaux*, puisqu’ils avaient déjà lancé il y a trois ans un vin inspiré de la série « Game of Thrones » puis, plus récemment, un vin « officiel » de la série « Peaky Blinders ».

« Comme nous avions obtenu les droits pour les vins ‘Peaky Blinders’, que nous détenons au moins jusqu’au printemps prochain, j’ai tenté ma chance avec l’entreprise qui gère les droits des livres – pas des films, ni des séries – de Tolkien« , explique Thibault Bardet. « Ils ont tout de suite été emballés par notre idée, en nous disant qu’ils connaissaient déjà ce que l’on fait. L’univers des franchises est un petit milieu, c’est d’abord pour cela que l’on a créé une filiale dédiée à part entière à cette activité. Ce vin de la Terre du Milieu est donc une production Vinopop et Vignobles Bardet« .

C’est donc après un an et demi de négociations puis de réflexion, et via un deal de deux années reconductibles avec Middle Earth Enterprises, au sein duquel les descendants de Tolkien exercent un droit de regard sur les produits dérivés, que les Bardet se sont lancés dans la production de trois cuvées : The Shire, un 100% pinot noir en Vin de France supposé évoquer la Comté et le mode de vie paisible et gourmand des Hobbits (19 €) ; Numenor, un 100% merlot (principalement en cuve et un peu en barrique) en AOC Bordeaux issu de vignes de l’Entre-deux-Mers (28 €) ; et Dorwinion, un assemblage de merlot, cabernet franc et cabernet sauvignon (9 barriques, 7 barriques et 3 barriques respectivement, en clin d’œil aux anneaux de pouvoirs figurant dans les romans de Tolkien) en Saint-Émilion Grand Cru, issu des vignes de la famille Bardet (43 €), évoquant « le vin préféré du roi des Elfes ». D’ailleurs, Thibault Bardet a fait inscrire une phrase en langage elfique sur l’étiquette, annonçant que « la seule arme dont vous aurez besoin ici est un tire-bouchon ».

Produites à hauteur de 10 000 bouteilles chacune, ces cuvées sont disponibles depuis quelques jours en précommande en suivant ce lien et seront livrées au premier trimestre 2023.

*Lire aussi notre saga dédiée à la famille Bardet dans « Terre de Vins » n° 74 (voir ici)

Cet article Nom d’un Hobbit, voici le vin du Seigneur des Anneaux est apparu en premier sur Terre de Vins.