2017, année atypique… mais finalement prometteuse en Roussillon  

By Hervé Lalau

En Roussillon, 2017 restera comme une année particulière, et ce à plusieurs titres.
Tout d’abord, la récolte aura été exceptionnellement précoce – les premières grappes ont été rentrées début août, soit 15 jours plus tôt qu’en 2016, du fait, notamment de températures très élevées à partir du mois de juin.
Ensuite, les rendements auront été très faibles – ce qui est dû non seulement à la sécheresse, mais aussi aux gelées de la fin avril- un phénomène plutôt rare en Roussillon. Aujourd’hui, la région table sur une récolte en
baisse de quelques 20%, en moyenne.