En relisant Pivot, on entend le beuglement d’un papetier d’un autre siècle, qui vomissait au nom du vin un autre politique soucieux de santé publique…

By JACQUES BERTHOMEAU

Le président du Conseil français Pierre Mendès France boit un verre de lait en compagnie de Tony Vacaro, président du National Press Club, au cours d’une réception, le 22 novembre 1954, lors de son voyage officiel aux États-Unis. |AFP

Dans une tribune à Slate ” Macron, choisit le vin, désavoue Buzyn et oublie Mendès FranceClaude Askolovitch, un des derniers journalistes à connaître sur le bout des doigts l’histoire de la IVe République, en appelait à Mendès-France pour brocarder notre jeune Président a qui il trouve une rouerie pompidolienne avec son ” arrêtez d’emmerder les Français.

Cette tribune va hérisser le …read more