« Destruam et aedificabo » proclamait l’anarchiste Proudhon « Je détruirai et je construirai » : c’est la devise des écrivains qui se sont mis à boire après avoir vidé leur encrier, décidés à plonger au fond du gouffre pour trouver du nouveau.

By JACQUES BERTHOMEAU

Portrait de Sébastien Lapaque en 6 questions (L’Express)

  • Quel écrivain vous a marqué ?

Georges Bernanos

  • Quel livre ?

En 2008, “l’Homme qui tombe” de Don DeLillo. Le roman contemporain, ce doit être ça.

  • Quel lecteur?

George Steiner commentant “les Antigones”.

  • Quel événement?

Ma rencontre avec le Brésil.

  • Comment écrivez-vous?

Avec un crayon de papier sur un cahier d’écolier.

  • Pourquoi écrivez-vous?

Pour les mêmes raisons que Fernando Pessoa : ? Porque a vida não chega?, “Parce que la vie ne suffit pas “.

” Du sublime au grotesque, du grave au doux, de l’amène au sévère, …read more